Un long week-end en Sicile

Un long week-end en Sicile

Quoi de mieux pour affronter l’hiver qui arrive qu’une escapade entre copines en Sicile ?
Dépaysement assuré et petit budget avant Noël : nous sommes parties à sept nanas au pays de l’Etna, pour un long week-end.
Voici les étapes phares de notre escapade, que je conseille absolument pour une petite parenthèse dans le quotidien grisonnant.

Arrivée

Nous arrivons sur la Sicile, vue sur l’incroyable Etna.
A notre grande surprise, en novembre, le temps d’ensoleillement est différent que le notre : en Sicile, le Soleil se lève vers 6h30 et se couche vers 16h30/17h. Pour profiter de la dolce vita, mieux vaut alors se lever tôt.

Atterrissage à Catane-Fontanarossa (nous étions parties de Bruxelles-Zaventem), passage à la location de voitures et direction notre AirBnB tout près du centre historique.
Après avoir déposer nos affaires, découverte rapide de la ville de nuit et pause repas.

Ici la place du Duomo de nuit, la douceur de l’air, la voix suave du chanteur de rue, les rires de mes amis, les sonorités chantantes de la langue italienne … La déconnexion commence.

Après une pizza faite maison et un verre de vin, repos avant la belle journée du lendemain.

Castelmola & Taormina

Après un capuccino et des pâtisseries locales à la ricotta/nutella (mais surtout un hot chocolate des plus myhtiques), en route pour une toute petite ville perchée dans la montagne : Castelmola.

Castelmola, ou l’un des plus beaux villages de l’Italie.
Jusqu’à son sommet, nous avons parcouru des paysages magnifiques, entre mer et volcan.

Et bien évidemment, nous nous sommes arrêtées plusieurs fois dans notre montée pour admirer les paysages (et parfois jouer les instagrammeuses de pacotille que nous sommes, avec beaucoup de dérision ^^ )

Arrivées à destination, et quelques marches plus haut, nous pouvons nous laisser porter par les rues colorées et peu fréquentées de Castelmola. Il y règne une ambiance tout à fait unique, mais avec toujours cette lumière toute particulière que j’aime en Italie.

A noter que la météo annonçait, pour notre escapade, des pluies presque torrentielles chaque jour … Vous admirerez les trombes d’eau !
Quelques jolis points de vues sont à noter à Castelmola, s’y balader est des plus agréable. Surtout qu’en cette période, il y a très peu de touristes, et beaucoup de locaux.

Nous nous sommes dirigées vers un petit bar local, conseillé par notre hôte AirBnB. Un endroit tout à fait atypique : le bar Turrisi !
On a pu goûter le délicieux vin aux amandes : le Vin Mandorla. D’une douceur incomparable. Une TUERIE locale !
Un bar aux trois étages, avec terrasses au Soleil, vue sur la jolie place St. Antonio.

Après la petit pause au Soleil, direction le Château le Castelmola, qui surplombe la ville pour encore une fois, une vue à couper le souffle.

Nous sommes ensuite descendues sur Taormina qui est, je dois dire, un véritable joyau.

Taormina est en contrebas de la colline surplombée par Castelmola.
C’est une ville connue pour son théâtre grec, ses falaises mais aussi sa douceur de vivre.
Mais avant de commencer notre visite, un encas s’impose. Et donc, arrêt rapide à manger des arancini, spécialité locale. Le mien ci-dessous est un burro, que je recommande lors de fringales ! En plus c’est sans gluten : quoi de mieux ?

Notre point de chute est le théâtre grec, d’où nous voulons observer le coucher de Soleil sur l’Etna.
C’est donc en flânant que nous avons traversé la ville jusqu’à destination.

Arrivées devant le théâtre antique grec, entrée payante (10e). Mais pour admirer le coucher de Soleil tomber sur l’Etna, assise en haut d’un théâtre antique qui n’a pas d’âge, ça valait, au combien le coup.

Pour cette dernière image, je vous mettrai les coulisses tout à la fin de l’article ! ^^

La nuit tombant très vite, nous avons flâné dans les rues de Taormina, goûté à la crème de pistache d’un producteur local, rit aux éclats sous la Lune, et nous sommes rentrées manger des pizzas délicieuses sur Catane.

Catania, Syracuse & Ortigia

Pluie annoncée pour notre troisième jour en Sicile. Et qu’à cela ne tienne, ce n’est pas une météo défavorable qui va entacher notre bonne humeur et notre enthousiasme !
Pause petit déjeuner dans une cafétéria au coin de notre rue et c’est aprti pour une nouvelle journée ! 

Sur les conseils de notre hôte, nous sommes allées visiter le Monastero dei Benedettini, construit au XVIème siècle et qui habite aujourd’hui l’université.

Et direction le centre de notre ville hôte, Catane, pour la visiter de jour, et aller découvrir le fameux marché aux poissons où nous avons d’ailleurs mangé !

Après avoir mangé du poisson frais frit directement sur le mercato del pesce, direction Syracuse en passant entre les averses. Car nous avons eu une chance immense : les pluies n’avaient lieu que lorsque nous étions en transit dans les voitures, et une fois en visite, plus rien. Une chance incroyable, bien que le vent ait été de la partie à Syracuse et sa presque île Ortigia.

Ce que j’ai adoré dans cette ville, ce sont les légendes, les mythes. On y ent une ambiance toute particulière, et bien qu’on ait été accompagnées par e dieu du vent Eole, le plaisir a été de taille. Sans oublier mon amour pour la mer, surtout quand elle est déchaînée, que je reçois les embruns salés en voile sur le visage. Nous nous sommes mises au point le plus avancé de la presque île d’Ortigia, près du château Maniace. Là, tu fermes les yeux, ressent le vent, écoute les vagues qui se claquent sur les murs du fort.

Retour ensuite au gîte, sous des trombes de pluie, causant des inondations un peu partout aux alentours de Catane. Nous sommes rentrées juste à temps.
Et pour cette dernière soirée, nous avons acheté fromages, charcuteries et vins locaux pour en profiter dans notre AirBnb. Soirée épique, mais un repos qui nous a fait du bien.

Zafferana, Acireale et le départ

Pour le dernier jour, nous avons profité de la journée au maximum car nous reprenions l’avion vers 18h.

Direction Zafferana, petite ville typique perché sur les hauteurs de l’Etna.

Nous sommes encore une fois passées au travers des gouttes, pour profiter d’un tèrs beau panorama offert par la ville.

On peut apercevoir les trombes d’eau tomber du ciel directement sur la mer. Mais le Soleil n’est jamais loin, et nous accompagne partout.

Notre dernière étape est Acireale pour clôturer ce séjour génial entouré de mes amies.
Malheureusement, à cause d’un risque de tempête, le Giardino Vittorio Emanuele III s’est retrouvé fermé, et nous coincées devant les grilles sans pouvoir le visiter.
C’est donc sous un vent très fort que nous avons profiter de cette petite bourgade pas du tout touristique sous un vent de folie, mais aussi un joli soleil.

Une jolie place du duomo où nous nous sommes arrêtées, puis direction la All’Antica Osteria pour déguster des bonnes pasta à l’italienne avant de se diriger vers l’aeroport.

Un restaurant fréquenté par les locaux mais pas que : aux murs sont accrochés mille et une photographie de célébrités venues manger dans ce petit buibui rococo.
On y mange bien, le service est sympa, les pâtes sont délicieuses : c’est tout ce que l’on demande.

Conclusion

Amoureuse de l’Italie depuis des années, cette destination est absolument parfaite pour un long Week-end entre copines.

Seule ombre au tableau : nous n’avons pas fait l’ascension de l’Etna qui nécessite d’avoir, en cette époque, du matériel approprié. -8° à son sommet : ce n’est pas en tenue de ville que nous aurions pu crapahuter jusqu’en haut.

Mais pas de regrets : ce n’est que partie remise, bien évidemment.

Je ne peux que vous conseiller ce petit trésor qu’est la Sicile : la prochaine fois, j’atterris  à Palerme et dompte l’Etna !

Je vous laisse en compagnie d’une vidéo réalisée par Laurence Botteau, mon amie créative !

Jetez un œil à cette petite vidéo, elle vient donner un peu de vie à mes images !

Prochain article voyage que je vais rédiger : Mon île préférée au monde. La Corse. Et plus particulièrement Ma Corse du Sud que je retrouve cet été.

Et pour les backstages ….

xoxo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *